Informatique

Multiboot UEFI avec Refind

Avant l’arrivée de l’UEFI, il était facile de gérer le multiboot avec Grub sous Linux.

Avec l’arrivée de l’UEFI et du Hackintosh, il est beaucoup plus difficile de gérer son multiboot notamment dans le cas d’un tri boot entre macOs, Windows et Linux ou autre.

Heureusement un programme, Refind, permet de rendre les choses beaucoup plus faciles car il gère très bien le lancement des différents systèmes avec peu de modifications.

J’utilise Linux car la gestion est beaucoup plus simple avec notamment la mise à jour automatique de Refind.

 

Prérequis :

 

Installation de Refind sous Linux Mint (D’autres systèmes sont pris en compte :  http://www.rodsbooks.com/refind/getting.html ) :

 

Lancer un terminal puis entrer les commandes suivantes :

  • sudo apt-add-repository ppa:rodsmith/refind
  • sudo apt-get update
  • sudo apt-get install refind

 

Vous aurez la fenêtre suivante :

 

Valider « OUI ».

 

Il faut ensuite éditer le fichier de configuration avec des droits root (Les puristes peuvent utiliser VIM) 😉  :

  • sudo xed

Dans xed, ouvrir :

Il y a très peu d’options à changer de base.

On va modifier le temps de démarrage car il est réglé sur 20 secondes ce qui est beaucoup trop long :

  • timeout 5

Par défaut c’est le dernier système booté qui sera lancé ce qui est très pratique.

 

 

Par défaut Refind ratisse large et on se retrouve avec un menu avec plein d’icônes que l’on ne veut pas.

On peut exclure les entrées que l’on ne veut pas via « dont_scan_files » :

Exemple : dont_scan_files EFI\boot\bkpbootx64,efi,EFI\ubuntu\grubx64,efi,EFI\ubuntu\fwupx64.efi

On peut trouver les valeurs en dessous des icônes : il suffit de les noter et de remplir comme ci-dessus 🙂

Empêcher Grub d’écraser refind :

Lors de mise à jour de Grub Refind peut être désactivé : le plus simple est d’empêcher celui-ci de se mettre à jour via les commandes suivantes :

  • sudo dpkg -l | grep grub => donne la liste des paquets à désactiver :

ii grub-common 2.02~beta2-36ubuntu3.14+linuxmint1 amd64 GRand Unified Bootloader (common files)
ii grub-efi-amd64 2.02~beta2-36ubuntu3.14+linuxmint1 amd64 GRand Unified Bootloader, version 2 (EFI-AMD64 version)
ii grub-efi-amd64-bin 2.02~beta2-36ubuntu3.14+linuxmint1 amd64 GRand Unified Bootloader, version 2 (EFI-AMD64 binaries)
ii grub-efi-amd64-signed 1.66.14+2.02~beta2-36ubuntu3.14+linuxmint1 amd64 GRand Unified Bootloader, version 2 (EFI-AMD64 version, signed)
ii grub2-common 2.02~beta2-36ubuntu3.14+linuxmint1 amd64 GRand Unified Bootloader (common files for version 2)
ii grub2-theme-mint 1.1.0 all Grub2 theme for Linux Mint

On bloque les mise à jour via la commande :

  • sudo apt-mark hold grub-common

Et on répète jusqu’à avoir fait tous les paquets.

Gestion de clover sur Hackintosh :

Refind bootera sans problème Clover : il suffit de mettre le timer de clover à deux secondes pour ne pas trop pénaliser le temps de boot et avoir accès au recovery.

 

Voilou :mrgreen:  

Convertir ses disques MBR en GPT

Lors de la mise à jour d’un système vers Windows 10 qui est obligatoirement en UEFI sur le matériel récent, il faut convertir ses disques existants.

Pour cela on va utiliser un logiciel gratuit : « AOMEI Partition Assistant Standard Edition 6.6 » : https://filehippo.com/fr/download_aomei_partition_assistant_standard_edition/

On l’installe et on le lance et recherche les partitions en « Basique MBR » et on répète les opérations suivantes sur tous les disques concernés :

 

On choisit la partition et on fait un clic-droit et on choisit « Convertir en disque GPT » ;

On confirme :

On confirme avec le menu en haut à gauche :

On reconfirme :

On rereconfirme 🙂 :

La conversion se lance :

L’opération est finie :

Tous vos disques sont maintenant en GPT et vous êtes à jour pour les systèmes d’exploitation actuels.

Voilou :mrgreen:  

Installer Linux en UEFI

Par défaut une clef d’installation Linux est en mode BIOS qui n’est plus adapté au matériel moderne voire même impossible sur certains matériels.

Il faut donc créer une clef d’installation en mode UEFI pour être certain d’installer Linux dans le bon mode.

Cette opération se fait via un utilitaire sous Windows, je n’aborderai pas linux (Unetbootin) : Rufus.

Rufus est disponible à l’adresse suivante : https://rufus.akeo.ie/

Il vous faudra aussi l’ISO d’installation : je recommande Linux Mint qui est la distribution la plus simple et utilisable : https://linuxmint.com/download.php

La version Cinnamon est la plus proche de Windows et est recommandée aux nouveaux utilisateurs de Linux pensez à bien prendre la version X64 (64 Bits) car la version 32 bits est dépassée.

Il est recommandé de faire les opérations suivantes, sous Windows, avant d’installer Linux :

 

Passage des disques durs en GPT depuis Windows :

Il est conseillé de passer en GPT les disques dur/SSD existants sans perte de données.

Pour cela on va utiliser un logiciel gratuit : « AOMEI Partition Assistant Standard Edition 6.6 » : https://filehippo.com/fr/download_aomei_partition_assistant_standard_edition/

 

! Si votre Windows n’est pas en mode UEFI ne surtout pas convertir le disque car cela rendra Windows inaccessible !

Voir article : Installer Windows en mode UEFI

 

On l’installe et on le lance et recherche les partitions en « Basique MBR » et on répète les opérations suivantes sur tous les disques concernés :

 

On choisit la partition et on fait un clic-droit et on choisit « Convertir en disque GPT » ;

On confirme :

On confirme avec le menu en haut à gauche :

On reconfirme :

On rereconfirme 🙂 :

La conversion se lance :

L’opération est finie :

Tous vos disques sont maintenant en GPT et vous êtes à jour pour les systèmes d’exploitation actuels.

 

Création de la clef Linux en mode UEFI :

Une clef d’au moins 8 GO est nécessaire.

La création de la clef se fait via Rufus qu’il faut remplir comme suit, le choix de l’ISO se fait via l’icône en jaune :

On clique sur démarrer et on accepte le mode ISO si il est demandé.

La clef est préparée et il faut démarrer dessus en faisant bien attention de bien choisir l’entrée avec UEFI de la clef dans le bios.

 

Lors de l’installation :

Il est impératif de créer les partitions suivantes :

SWAP : Fichier d’échange d’une taille de 8GO :

EFI : Partition spéciale pour l’UEFI :

Le reste du système :

Je rentre pas dans les détails d’installation de Linux car ce n’est pas l’objet de cet article.

Voilou :mrgreen:  

Installer Windows en mode UEFI

Vous devez être sûr que vous êtes en UEFI et pas en bios sinon il faut réinstaller 😥 

Pour le savoir : lancez « Msinfo » depuis la recherche du menu démarrer et chercher :

 

Pour être absolument sûr d’avoir un ISO en mode UEFI : le mieux est de télécharger la dernière image de votre système grâce à l’excellent « HeiDoc.net Windows image downloader » :

 

https://www.heidoc.net/joomla/technology-science/microsoft/67-microsoft-windows-and-office-iso-download-tool

 

Une fois lancé le logiciel est très simple et en français :  😎 :

  • On sélectionne l’édition de Windows.
  • On sélectionne la langue.
  • On obtient un lien vers la dernière image officielle Microsoft.

 

Je pars du principe que vous êtes en 64 bits car l’UEFI n’est vraiment compatible qu’en 64 bits (Hormis quelques exceptions que je ne détaille pas ici).

Vos disques doivent être en GPT en non pas en mode MBR : c’est l’occasion d’abandonner ce format dépassé.

Le format GPT est le nouveau mode de gestion des disques durs qui apporte les modifications suivantes :

 

 

Il faut créer une clef qui sera à coup sur en UEFI (8Go minimum) : pour cela on utilise Rufus : https://rufus.akeo.ie

Une fois téléchargé lancez le, choisissez l’ISO avec l’icône et modifiez le pour :

 

La clef va être crée dans le bon mode et vous êtes certain d’être en mode UEFI : si vous installez en mode UEFI le disque sur lequel vous installerez sera automatiquement en GPT.

Il faut maintenant passer en GPT les autres disques sans perte de données.

Pour cela on va utiliser un logiciel gratuit : « AOMEI Partition Assistant Standard Edition 6.6 » : https://filehippo.com/fr/download_aomei_partition_assistant_standard_edition/

On l’installe et on le lance et recherche les partitions en « Basique MBR » et on répète les opérations suivantes sur tous les disques concernés :

 

On choisit la partition et on fait un clic-droit et on choisit « Convertir en disque GPT » ;

On confirme :

On confirme avec le menu en haut à gauche :

On reconfirme :

On rereconfirme 🙂 :

La conversion se lance :

L’opération est finie :

Tous vos disques sont maintenant en GPT et vous êtes à jour pour les systèmes d’exploitation actuels.

 

Installation de Windows en mode UEFI :

 

Démarrez sur la clef et lors du boot choisissez votre clef avec devant la mention UEFI : l’installation de Windows en mode UEFI se lance.

 

Voilou :mrgreen:  

Créer des archives sécurisées avec Winrar

Nous allons voir comment créer des archives compressées, sécurisées et autoextractibles avec Winrar.
Ceci est particulièrement intéressant pour transmettre les fichiers par Internet ou pour stocker sur un disque ou le cloud.

  • Lancer Winrar puis aller dans les options et cocher les cases comme suit :

  • Aller ensuite dans « Compression » puis « Créer le profil par défaut… » :

  • Cocher les cases comme suit, si vous avez un système égal ou inférieur à 4Go vous serez peut-être obligé de diminuer la taille du dictionnaire (Dépassement de la mémoire) ; l’option 2,9 Go est nécessaire car un programme 32 bits ne peut pas dépasser 3 Go :

Continuer la lecture